Laura Kirshenbaum est danseuse et chorégraphe, elle vit actuellement à Montpellier.

Originaire de Tel Aviv, elle puise son inspiration dans plusieurs disciplines (arts visuels, le cinéma, la vie quotidienne, les clips vidéo, l’histoire de l’art et de la danse, la nature humaine), les exploite pour créer des puzzles chorégraphiques et des collages artistiques dont le corps est le principal complice.
Le corps devient un vecteur du temps, de l’espace et de la façon d’être.

Sa formation en danse est le fruit d’un cursus diversifié. Elle a commencé la danse au lycée, puis a intégré le programme du centre de danseurs professionnels de la compagnie Kibbutz.
Attirée par l’exploration d’autres types de danse, elle a appris les méthodes de travail de la célèbre chorégraphe israélienne Yasmeen Godder en suivant un programme consacré aux techniques de relâchement et au répertoire de sa troupe. Ce programme a considérablement influencé son avenir en tant qu’artiste en changeant sa vision du milieu de la danse et du corps, en découvrant d’autre qualités et possibilités de mouvement s’éloignant des techniques traditionnelles.

Elle a collaboré avec plusieurs chorégraphes israéliens comme Ido Feder, Maya Brinner, Dafi Altbeb ou Ma’ayan Miriam Moses. Parallèlement à ses activités de danseuse, Laura a constamment renforcé son appétence et a élargi ses besoins intellectuels et physiques en étudiant en continu, en participant à des ateliers, en se confrontant à des idées, des réflexions contemporaines et en allant à la rencontre de personnes qui l’ont semblé intéressantes et inspirantes.
Dans cette lignée, elle a pu intégrer le programme berlinois SMASH dédié à la danse expérimentale et physique. Un an plus tard, Laura a étudié l’histoire de l’art israélien qui, par la suite et jusqu’à ce jour, a fortement influencé son travail et sa réflexion autour de la chorégraphie.

Le cumul de toutes ces expériences et la prise de conscience de leur importance l’ont poussée à faire de la chorégraphie son cœur de métier et à trouver sa voie.  Sa soif d’apprendre et le désir de se consacrer davantage à la recherche l’ont fait poursuivre ses études avec un Master en arts spécialisé en chorégraphie et présentation.

Elle a eu l’occasion de présenter ses travaux « en cours » dans divers événements et salles : Paris (Les Laboratoires d’Aubervilliers), Toulouse (Performer la recherche, Les Abattoirs) et Montpellier (ICI—CCN) dans le cadre de ses études.

En octobre 2017, Laura a collaboré avec l’artiste visuelle américaine Emily Mast en tant qu’artiste pour l’exposition « Birdbrain », présentée au FRAC de Montpellier.

Son travail artistique au sein de l’UM – printemps 2022

Laura Kirschembaum propose un atelier sur trois samedis d’avril aux étudiants et étudiantes de l’UM, en compagnie de la danseuse Lisanne Goodhue.

Ensemble, le groupe va explorer le monde végétal du campus Triolet, en questionnant la relation homme / nature à travers des procédés chorégraphiques, exercices corporels et vocaux.