Aurélie MOURIR est artiste plasticienne, basée sur Poitiers. Ses oeuvres dégagent à la fois le sensible et le tangible, quasi mathématique, une sensation possible de par son intention et le processus créatif qui l’accompagne.

En se saisissant des formes qui l’entourent ou qu’elle puise dans son imagination, elle propose de se défaire de leurs représentations initiales. Pour cela, elle fait reposer son travail artistique sur des protocoles scientifiques, telle que la voxellisation (pixellisation en 3D), pour finalement matérialiser à main-levée ses créations.

Ce travail artisanal permet à l’artiste d’adjoindre à ses oeuvres la part imprévisible du vivant, ce qui leur confère une énergie surprenante, et autrement expressive.

Son travail en résidence à l’Université de Montpellier (2013/2014)

Le travail de résidence d’Aurélie Mourier est ancrée dans la démarche de l’université de Montpellier, qui propose à travers ses projets artistiques une hybridation entre recherche scientifique et recherche créative.

De son immersion au sein du département Biologie-Ecologie émane Propagation, une exposition de quatre œuvres qui découlent de l’imagination de l’artiste, suite à l’observation attentive des processus de croissance de l’organe à l’organisme.

A ces Ramification et Accrétion s’ajoutent des affiches disséminées sur le campus Triolet, comme lien entre les œuvres et le spectateur curieux.