Boris NORDMANN a étudié la biologie de 1998 à 2002. En parallèle, il explore le monde de la sculpture et mêle science et art contemporain. Fort d’une grande expérience dans la performance à visée artistique, il décrit sa position de sculpteur comme un état plutôt qu’un statut.

Son travail en micro-résidence (2010 et 2011 )

Boris NORDMANN a effectué une résidence à l’université de Montpelllier sans interagir avec la communauté universitaire, en collaboration avec l’équipe de recherche en traitement d’image du laboratoire d’informatique robotique micro-électronique de Montpellier. De ce travail a découlé « Vision parlée », une traduction en langage humain des algorithmes de traitement d’image présentée sous forme de playlist, une simple voix nue proposant des consignes sur la façon de porter un regard sur le monde.