Discours de Cole, aux côtés du président M. AUGE, lors du vernissage

Cole est street artiste et plasticien montpelliérain. Il débute en autodidacte en 2003, en reproduisant d’abord les oeuvres d’artistes qui influencent aujourd’hui son travail.
Son art puise dans les formes abstraites, inspirées du cubisme, en prêtant attention au travail de la matière et des couleurs. Ses oeuvres appellent à l’imagination de celui qui observe.

L’amour n’a ni genre, ni couleur – Semaine de lutte contre l’homophobie 2019

L’artiste a habillé trois campus universitaires de silhouettes, stickers, et fresques colorées, agrémentées de messages de lutte contre l’homophobie. Ainsi la faculté d’éducation de Montpellier, la faculté de médecine de Nîmes, et le campus Triolet de Montpellier – regroupant la faculté des sciences, l’IAE, Polytech, une bibliothèque universitaire, des laboratoires de recherche et bâtiments administratifs – accueillent les oeuvres éphémères de Cole, du 18 novembre au 22 novembre, jusqu’à la fin décembre. Cet affichage artistique interpelle et sensibilise toute la communauté universitaire, sur les campus concernés.

Dans le cadre de cette Semaine, Cole a animé plusieurs ateliers d’initiation au street art, où les participant.e.s ont pu créer et coller leurs propres silhouettes colorées.